CFDT - Retour à l'accueil Actualité CFDT
ARASC 
 Adhésion
Boîte à outils 
 Accords
 Brochures
 Argumentaires
 Tracts
Espace privé 
Actualités
 
Dividendes. - 14/03/2014

La CFDT demande une prime de partage des profits.
Madame Isabelle Calvez
Directeur des Ressources Humaines France
Carrefour  France102 rue de Paris
91300 MASSY

Madame le Directeur des Ressources Humaines,

L'article premier de la loi de finance rectificative de la sécurité sociale institue une prime de partage des profits au bénéfice des salariés.Cette loi est parue au Journal Officiel du 29juillet 2011.

Cette mesure est applicable sous certainesconditions dont : 

-  Effectif habituel de plus de 50 salariés 
- Avoir versé à leurs associés des dividendes dont le montant par action/part sociale est en hausse par rapport à la moyenne des deux exercices précédents.
- Dans un groupe, dès lors que l’entreprise dominante remplit la seconde condition, toutes,ses filiales (françaises) sont concernées par l’obligation de verser une prime.

La loi prévoit une obligation de négocier et la possibilité de mettre en place un accord de groupe. L’accord s’applique sur les dividendes versés au titre du dernier exercice clos La négociation doit intervenir dans les trois mois suivant la décision de l’assemblée générale dedistribuer les dividendes.

Pour la CFDT la société Carrefour France est concernée par cette loi par son effectif, sa structure et le versement d'un dividende à ses actionnaires en hausse par rapport à la moyenne des deux années précédentes (0,58€ versés en 2013 et 0,52€ versés en 2012).

La décision sera prise lors de l'assemblée générale du 15 juin 2014 ainsi que l'a indiqué Georges Plassat Président directeur général du groupe.

Nous vous demandons donc, conformement à la loi précitée de provoquer une négociation au niveau de Carrefour France afin de définir les modalités et le montant d'une prime de partage des profits au bénéfice des salariés.

En attente de votre réponse, nous vous prions, Madame le Directeur des Ressources Humaines France, d'agréer nos salutations distinguées.

Télécharger le document
Carrefour Nice Lingostière - 05/02/2014

Effondrement d'une partie du toit.
Suite à l’effondrement du toit du centre commercial le magasin Carrefour de Nice Lingostière a dû fermer ses portes. Avec le centre commercial c’est 1200 salariés sans travail, dont 700 salariés Carrefour.

La CFDT attend les conclusions des experts et se positionne pour que les salariés n’aient aucune perte de salaire, à Carrefour de trouver les solutions.

Une réunion a eu lieu vendredi à 16 h avec la direction. Celle-ci a annoncé qu’elle prenait en charge les salaires de mercredi 5 février (jour de l’effondrement) jusqu'au lundi 10 février inclus.

Une réunion du CE Carrefour est programmée lundi à 16 h pour la suite. Il est possible que le magasin et le centre commercial soient fermés jusqu’à 45 jours !? L’entreprise bénéficierait du chômage technique, les salaires seraient maintenus à 50, 60 et 70%. Il resterait donc une forte somme à la charge des salariés alors qu’ils ne sont pour rien dans cet accident.

La CFDT se fixe pour but de faire bénéficier les salariés des meilleures garanties et se donnera les moyens de les obtenir.

Débrayage à Beaucaire - 18/01/2014

Les salariés protestent contre le manque d'effectifs.
Débrayage massif des salariés à Carrefour Beaucaire qui s'indignent de la dégradation de leurs conditions de travail dû à un manque d'effectifs.

La CFDT dénonce une nouvelle fois la réduction des effectifs constatée pour janvier 2014.

Avec l’arrêt de certains CDD, le non remplacement des salariés absents et la non pérennisation des contrats de professionnalisation dans le magasin de Beaucaire, cela entraine une dégradation des conditions de travail inacceptables pour tous les salariés de Carrefour Beaucaire, en particulier sur le secteur alimentaire et sur la ligne de caisses.

La CFDT exige des embauches immédiatement sur le magasin de Beaucaire, en particulier sur le secteur alimentaire et la ligne de caisses.

La CFDT exige des embauches en CDI au rayon Liquide, au rayon PGC et à la boulangerie et le remplacement des salariés absents.

La CFDT exige le remplacement immédiat des deux contrats pro sur la ligne de caisses par 2 CDI et le remplacement des salariés absents.

La CFDT demande la pérennisation du CDD sur le secteur PLS par un CDI.

La CFDT demande la reconstruction du dialogue social sur le magasin qui a disparu et l’amélioration des conditions de travail.

La CFDT demande une table ronde sur le service caisses pour aplanir tous les problèmes.



Télécharger le document
Accord Mission Handicap - 15/01/2014

Nouvel accord "Mission Handicap" signé par la CFDT.
La CFDT a signé le 15 janvier 2014, le 6ème accord "Mission handicap" pour 2014 - 2015 - 2016. Dans les mesures obtenues par la CFDT une engagement pour pérenniser des embauches, des améliorations du dispositif concernant la "plateforme d'établissement" destiné à améliorer le maintien dans l'emploi, un maintien du budget national, un renforcement du rôle des élus etc...

Lire le texte.

Télécharger le document
Contrat de génération - 28/10/2013

Accord signé par la CFDT (se substitue à l'accord sénior)
Cet accord va se substituer à l'accord relatif aux séniors qui avait été conclu en 2009. La CFDT, syndicat signataire en 2009 et 2013, estime que l'accord, s'il est parfois difficile à appréhender, avec du "blabla inutile", n'en comporte pas moins de nombreuses clauses positives pour les salariés.

Pour plus d'info, reportez-vous à l'Hyper n°413 consacré au sujet et à l'accord (rubrique boîte à outils).

Livre "Encaisser" - 25/09/2013

Livre "Encaisser" de Marianne Benquet.
Marianne Benquet, sociologue, a travaillé pendant trois ans chez Carrefour. En caisses, à la direction de ressources humaines, et aussi comme stagiaire à la FGTA -FO. Un livre édifiant qui nous dévoile les coulisses de Carrefour (renommé pour l'occasion BATAX).

Extrait :

"Mdame U, l'un des directrices présentes, prend la parole : Le prochain projet, il y a 600 personnes qui partent. C'est énorme. Et après j'enchaîne avec l'initiative X, puis la Y et enfin la Z. En gros, en magasin, on ne fait plus que du management. Moi je suis dans un flou artistque total. Tout ce que je sais, c'est qu'on m'a fixé un objectif de moins 14000 entre 2008 et 2011, donc c'est moins 3500 chaque année."

Titre du livre : "Encaisser, enquête en immerssion dans la grande distribution"
Editions La Découverte - 20 €

Comité Européen - 24/09/2013

Réunion du CICE à Bruxelles pendant 3 jours.
Le CICE Carefour (Comité d'Echange et de Concertation Européen) se réunit le 24 - 25 - 26 septembre à Bruxelles.

La CFDT sera représentée par Sophie Jacobik (supermarchés), Sylvain Macé (RS groupe) et Thierry Babot (Hypers).

Ce sera l'occasion d'échanger avec les organisations syndicales sur les réalités sociales dans chaque pays, mais aussi pour la CFDT d'intervenir sur la remise en cause de notre accord de participation groupe, sur le manque de transparence en matière de gestion de l'emploi dans le groupe, et de poser les questions au PDG sur la stratégie du groupe.

Cour de cassation - 10/07/2013

Arrêts du 10 juillet 2013 sur le SMIC et les tenues de travail.
La cour de cassation dans ses arrêts du 10 juillet 2013 a pris acte des désistements de Carrefour dans les dossiers gagnés par la CFDT au conseil de prud'hommes de St Jean de Vedas (SMIC) et à Chartres (tenues de travail). L'entrerpise a été condamnée à payer les frais de justice.



Participation aux bénéfices - 28/06/2013

La CFDT ne signera pas le bradage de la participation !
Direction et FO se sont mis d'accord. FO annonce qu'elle signe l'accord de participation !!!

FO ne sauve pas la participation, elle l'enterre ! Après de nombreux jours de suspens la décision de Force Ouvrière concernant l'accord de participation est connue : FO n'a pas sauvé la participation ils l'ont bradé !

Alors que le refus des 4 organisations syndicales (CFDT, CGT, FO, CGC) auraient permis de faire front à la décision de la direction de diminuer notre participation, FO au lieu de se battre préfère accepter le dictat de la direction alors que tous ensemble nous aurions pu obtenir plus !

FO après avoir affirmé qu'il ne signerait pas un tel accord est enfin revenu dans le droit chemin, celui de la soumission. Le tout après nous avoir joué, pendant plusieurs semaines, le refus de signature "vous allez voir ce que vous allez voir !!!!.

Pour quel résultat ? Des prévisions hypothétiques de participation situées dans les 500 - 600 € les trois prochaines années.

La CFDT ne restera pas inactive face à ce bradage de nos acquis sociaux...



Nouvelles condamnations - 18/06/2013

Carrefour condamné à verser 162 000 à des salariés.
Un litige opposait des salariés des magasins Carrefour de Cesson-Sévigné et d’Alma à Rennes à leur employeur, sur la rémunération du temps de pause et l’entretien des tenues de travail.Le juge départiteur des Prud’hommes de Rennes a tranché la semaine dernière.Carrefour devra verser 162 325 €

Le groupe Carrefour devra verser 162 325 € aux 47 salariés soutenus par la CFDT. Les salariés concernés toucheront des sommes allant de 1 500 € à 5 000 €.

« La CFDT Services 35 aura réussi à démontrer, après 4 ans de procédure, que les salariés avaient été injustement sous-payés », souligne Erwanig Le Roux, secrétaire général du syndicat.

« Reste à voir maintenant si Carrefour respectera le droit des salariés ou fera appel malgré ses nombreuses condamnations partout en France. »


69 fiches.
< - 1 2 3 4 6 7 >
Responsables régionaux
Adhérer à la CFDT
Les liens
LETTRE D'INFORMATION
Inscrivez-vous à la lettre
d'information de la Coordination
CFDT Carrefour
 Accueil   Mentions légales   Site de la CFDT   Contact